Langue
La Clau
Le possible président catalan Artur Mas veut 25 % de fonctionnaires en moins
Langue

Le candidat centriste aux prochaines élections de Catalogne, Artur Mas, a annoncé ce mardi à Madrid son intention de réduire de 25 %, en cas de victoire, les effectifs de l’administration sud-catalane. Le leader de la coalition Convergence et Union, qui s’exprimait face à une assemblée de de trois-cents chefs d’entreprise, a promis de mettre en place un « gouvernement parmi les meilleurs », s’il remporte le scrutin, prévu le 28 novembre. Lors d’une analyse générale du territoire, M. Mas a défendu l’idée d’un gouvernement à « mentalité sérieuse, positive, serein, qui transmette de bonnes vibrations ». Mais la partie la plus surprenante de son discours a concerné l’évocation d’un plan économique, destiné à « redresser le pays », comprenant des mesures fiscales, un encouragement à l’investissement, tout comme un aménagement de la fonction publique catalane et des nombreux consortiums territoriaux, comprenant 20 à 25 % de suppressions de postes. Par cette stratégie nettement libérale, Artur Mas, largement favori en tant que président catalan selon tous les sondages récents, pourrait séduire les électeurs davantage attirés par la sortie de crise que par un simple nationalisme catalan pilier de la doctrine de CiU.

Partager

Icona de pantalla completa