Langue

Le plan de relance économique que le Premier ministre, Jean Castex, a présenté ce jeudi 3 septembre en Conseil des ministres, va faire repartir la ligne Perpignan-Rungis (train des primeurs). Cette enveloppe globale de 100 milliards d’euros en consacrera 11 aux transports, dont 4,7 milliards seront destinés à la SNCF, opérateur public, afin de relancer les petites lignes et le fret ferroviaire (transport de marchandises).

En lien direct avec le plan “France Relance”, la crise sanitaire liée au coronavirus devrait ainsi être une aubaine pour la ligne quotidienne reliant le marché Saint-Charles de Perpignan et le marché de consommation de Paris et du bassin parisien. Parmi les arguments jouent en faveur du fret ferroviaire figurent ses vertus plus écologiques que le camion, dans le cadre de la décarbonation générale. Le 27 juillet, Jean Castex avait promis le retour du Perpignan-Rungis dans quelques mois”.

Partager