Langue
La Clau
Le Modem consultera ses militants en cas d’éventuel soutien à Frêche
Langue

Un éventuel soutien du Mouvement Démocrate au candidat divers gauche Georges Frêche, lors des élections régionales des 14 et 21 mars 2010, ne réjouit pas la conseillère municipale de Perpignan et vice-présidente du parti en Pays Catalan, Clotilde Ripoull. Samedi, lors d’une réunion montpelliéraine du Modem consacrée à l’échéance régionale, Mme Ripoull a obtenu une promesse de son président, François Bayrou, sur une consultation des militants préalable à toute alliance avec M. Frêche. L’élue, qui réagissait ce dimanche soir en se déclarant « personnellement opposée » à toute alliance de premier ou de second tour, considère que le président du Languedoc-Roussillon, exclu de son parti, manifeste des méthodes d’exercice de pouvoir « totalement incompatibles » avec le Modem, qu’elle considère être, dans une allusion décalée aux 71 ans de l’intéressé, « un mouvement jeune, démocratique et humaniste ». Prenant les devants face à la direction catalane du Modem, ravie en septembre 2008 par Chantal Gombert, ancienne conseillère municipale de Perpignan, Mme Ripoull, en anticipant une quelconque « alliance préparée à l’avance » mais « annoncée au dernier moment », renvoie à Paris la responsabilité d’organiser un scrutin interne au Mouvement Démocrate.

Partager