Langue

Le maire de Prades Jean Castex, qui nourrissait l’espoir de ravir la tête de liste UMP pour les élections régionales de 2010 dans la région Languedoc-Roussillon, face au divers gauche Georges Frêche, a manqué de peu son pari. A l’issue du vote Internet des militants du parti, organisé depuis lundi jusqu’à ce dimanche, c’est en effet Raymond Couderc, sénateur maire de Béziers, qui sort vainqueur, avec à peine 199 voix d’avance. Enarque de 43 ans, M. Castex, qui misait sur son parcours dans les hautes sphères du pouvoir, notamment auprès de l’ancien ministre du travail Xavier Bertrand jusqu’en 2007, a obtenu 32,95%, soit 2651 voix, son concurrent languedocien réalisant le score de 35,43%, soit 2850 voix. Cette défaite du maire de Prades, fraîchement rentré au pays, constitue néanmoins pour lui une victoire en Pays Catalan, en rapport aux 88,6% de soutien obtenus des adhérents UMP des Pyrénées-Orientales. La stratégie maîtrisée et rassurante de Jean Castex n’a pas suffit, bien que, ces dernières semaines, le candidat se soit gardé, contrairement aux autres prétendants, de tout propos désobligeant envers le président de la région Languedoc-Roussillon, Georges Frêche. Ce dernier serait largement vainqueur d’un duel avec M. Couderc, selon un sondage BVA paru le 12 mars.

Partager

Icona de pantalla completa