Langue
La Clau
Le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol, se montre épargné par le cumul des mandats
Langue

Les jeunes de l’UMP des Pyrénées-Orientales, qui organisaient mercredi 26 janvier à Perpignan une soirée de discussion sur le thème du cumul des mandats, ont reçu la visite du moins concerné des élus importants du territoire. Les sarkozystes junior ont en effet accueilli le maire UMP de Perpignan, Jean-Marc Pujol, lors de cette rencontre, organisée au restaurant Le Vauban. L’échange, qui se déroulait en présence des Jeunesses communistes du Pays Catalan, dans un contraste saisissant avec les hôtes, a permis d’affiner le jugement des Jeunes Populaires 66. La présence de M. Pujol ne peut être anodine, car celui-ci, qui vient d’ailleurs d’atteindre le nombre de 1000 « amis » sur le réseau Facebook, se contente d’une seule fonction et constitue de la sorte une exception dans une classe politique habituée à empiler les mandats. Forcément à l’aise dans cet exercice, le maire a rejoint le consensus de la réunion, conclue sur l’idée du « non cumul de deux fonctions exécutives » et l’évolution de toute responsabilité « communautaire », en l’occurrence relative à la communauté d’agglomération Perpignan-Méditerranée, comme « mandat à part entière ». Les jeunes UMP ont également abordé l’aspect financier du cumul, en réclamant une « indemnité correcte » pour les élus. Ceux-ci, invités à n’exercer qu’une seule, voire deux fonctions, sur le modèle européen ou sud-catalan, devraient ainsi bénéficier d’une rémunération adéquate, pour « éviter la corruption », selon les jeunes de la droite majoritaire. Ceux-ci ont également suggéré un écrêtement des revenus supérieurs au plafond de revenus actuel, pour permettre aux intéressés de « distribuer le surplus a un ou plusieurs élus de leur choix ». Ces propositions sont préalables aux ajustements de la réforme des collectivités territoriales, qui assurera aux conseillers territoriaux, élus des agglomérations, un champ de compétences accru, assorti d’un budget général et de fonctionnement de plus en plus important.

Partager