Langue

Le Front National a obtenu 19,9% des suffrages exprimés, ce dimanche, en Pays Catalan, à l’occasion du second tour des élections régionales. Le tandem FN formé par Louis Aliot, tête de liste dans les Pyrénées-Orientales, et France Jamet, tête de liste en Languedoc-Roussillon, a obtenu 22,90% à Perpignan, 28,93% au Barcarès, 27% à Saint-Laurent de la Salanque, 21,87 à Saint-Paul de Fenouillet ou encore 20,98% à Tresserre, en améliorant ses scores du premier tour. En progression visible, malgré un recul de 800 voix par rapport aux régionales de 2004, le parti d’extrême droite semble profiter, notamment dans les communes littorales de la plaine du Roussillon, d’un fort impact des populations âgées, en situation balnéaire. Le parti de Jean-Marie Le Pen, qui gagne un élu supplémentaire, soit 10 sièges, au sein de l’assemblée régionale de Montpellier, conforte ainsi son propre secrétaire général, Louis Aliot, à Perpignan, où il souhaite s’établir physiquement. Le FN souhaite ainsi se relancer dans les Pyrénées-Orientales, où ce second tour, qui accorde 49,31% à Georges Frêche et 30,70% au couple UMP Jean Castex- Raymond Couderc, révèle un attrait pour les candidatures populistes.

Partager

Icona de pantalla completa