La Clau
Le FN monte à 35% en Midi-Pyrénées / Languedoc-Roussillon

Une semaine avant le premier tour des élections régionales de dimanche 6 décembre en Midi-Pyrénées / Languedoc-Roussillon, un nouveau sondage publié ce dimanche 29 novembre indique une évolution des rapports de force politiques. Cette étude réalisée par l’institut BVA, pour le quotidien La Dépêche du Midi, souligne une hausse du Front National (FN), après les attentats du 13 novembre. Le candidat d’extrême droite Louis Aliot recueillerait 32%, contre 29% selon le sondage précédent, réalisé avant les actes de terrorisme en région parisienne. La droite et le centre réunis autour des Républicains, de l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI) et du Mouvement Démocrate (Modem), représentée par le candidat Dominique Renyié, obtiendrait 22%, tandis que Carole Delga, candidate du Parti Socialiste, du Parti des Radicaux de Gauche (PRG) et du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC), limiterait sa performance à 19%, soit une perte de 2%. BVA croit savoir que la progression du FN s’effectuerait «au détriment des Républicains mais également parfois du Parti socialiste».

Le «Nouveau monde» d’Onesta gagne 2%

Plus à gauche, la bannière «Nouveau monde» de Gérard Onesta, pour Europe Ecologie-Les Verts (EELV), le Front de Gauche (FdG) et le Parti Occitan (PO) gagnerait 2%, pour atteindre 14%. Le divers gauche Philippe Saurel plafonnerait à 6%, Damien Lempereur, pour Debout la France, attirerait 3% des voix, contre 2% pour l’écologiste Christophe Cavard. L’extrême droite dissidente de Jean-Claude Martinez est estimée en-dessous de 1%, Nouvelle Donne à 1%, Lutte Ouvrière à 0,5% et l’Union Populaire Républicaine (UPR) à 0,5%.

39% pour Delga au second tour

Le même sondage attribue au candidat Louis Aliot le résultat de 35% au second tour, prévu le 13 décembre, contre 39% à la candidate de gauche Carole Delga. Loin derrière au premier tour, l’ancienne secrétaire d’Etat profiterait d’un report des voix de gauche obtenues au premier tour, tandis que la droite conventionnelle et le centre limiteraient leur performance à 26%.

Partager

Icona de pantalla completa