Langue

Pour la première fois, un élu du Pays Catalan devient le personnage de bande-dessinée, qui plus est à fort tirage. Dans l’ouvrage «La Présidente», fondée sur l’accession de Marine le Pen au poste de chef de l’Etat, son compagnon Louis Aliot tient un rôle de bras droit. Cette politique-fiction octroie un second rôle décisif au chef de l’opposition à la mairie de Perpignan, vainqueur réel des élections régionales en Pays Catalan. Sous les mots de l’historien François Durpaire et les images du dessinateur Farid Boudjellal, le vice-président du Front National (FN) assiste à toutes les réunions de constitution du gouvernement d’extrême droite issu de l’élection présidentielle de 2017. Peu tendre avec Marion Maréchal Le Pen, nièce de la présidente, il approuve notamment la nomination de Florian Philippot, autre-vice-président du FN, à la présidence de l’Assemblée nationale.

…Tentative de putsh en 2018

Cette fiction voit Gérard Longuet, ancien président du groupe UMP au Sénat, entrer dans la participation avec le FN, à l’identique de Nadine Morano, figure actuelle de l’aile dure des Républicains. Dans les médias, Le Figaro et TF1 prédominent, tandis que France Télévisions et Radio France vivotent, car leurs budgets ont été asséchés. Cette bande-dessinée engagée aborde également l’économie française et la politique étrangère d’une présidente Le Pen, tout en mettant en scène une résistance. La mort de Jean-Marie Le Pen survient le 19 décembre 2017 et une tentative de putsh, pour «Rendre la France aux Français blancs» et fermer les mosquées se déroule le 1er février 2018.

«La Présidente», 158 pages, Editions des Arènes.

Partager

Icona de pantalla completa