Langue
La Clau
Le FN Bruno Gollnish, partisan d’une alliance avec l’UMP, vient en Roussillon
Langue

Le candidat à la présidence du Front National, Bruno Gollnish, est annoncé ce mercredi 3 novembre en Roussillon, selon un communiqué de la fédération des Pyrénées-Orientales du parti. Le professeur de japonais et spécialiste des civilisations orientales, qui brigue la succession de Jean-Marie Le Pen, donnera une conférence de presse à l’Hôtel Le Floréal de la ville du Soler, dont la fidélité au FN s’affiche depuis près de 20 ans. Ce grand supporter de Le Pen, dont la ferveur s’est exprimée lors des périodes de crises rencontrées par le parti, en incarne l’aile dure et traditionnelle. A 60 ans, le candidat Gollnish est aussi un partisan d’une alliance du Front National, sous conditions, avec l’UMP, précédemment prônée par l’ancien dirigeant Bruno Mégret. Cette ligne de fracture devrait être déterminante dans la conquête du parti, car sa solide concurrente, Marine Le Pen, 42 ans, n’envisage aucune alliance avec la droite majoritaire. L’étape catalane de la tournée interne de M. Gollnish fait suite à un rendez-vous semblable, organisé le 16 octobre au même endroit, autour de la candidate. Le parti prévoit également la présence des conseillers régionaux Louis Aliot, Irina Kortánez et Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck. Tout l’art de M. Aliot, désormais avocat à Perpignan et soutien déclaré de la candidature de Marine Le Pen, sera d’observer une neutralité de propos lors de son intervention publique.

Partager

Icona de pantalla completa