Langue

Le député socialiste des Pyrénées-Orientales Jacques Cresta, vice-président de la Région Languedoc-Roussillon, est intervenu à ce deuxième titre au Congrès de l’Union Sociale pour l’Habitat, mardi 22 et mercredi 23 septembre à Montpellier. Chargé de la Politique de la ville et du Logement à la Région, l’élu a exposé aux côtés de la Ministre du Logement, Sylvia Pinel, la politique dédiée dans le périmètre régional. Dans un communiqué, son cabinet évoque des stratégies «volontaristes», dans un «contexte de pénurie de l’offre locative sociale». La valeur d’«égalité des chances» défendue par la Région depuis 2004 vise à rattraper le retard accumulé, anticiper les besoins dans la perspective d’accueillir 700.000 à 800.000 habitants supplémentaires autour de 2030 développer le nombre de logements sociaux.

Selon les services de J. Cresta, la politique de la Région «contribue à renforcer les bassins d’emplois» et encourage «l’installation de nouvelles entreprises et de leurs salariés». La Région Languedoc-Roussillon espère épauler la construction de 10.000 logements sociaux par an d’ici 2025, un objectif qu’elle entend faire respecter par la future administration issue de sa fusion avec Midi-Pyrénées.