Langue
La Clau
Le député R. Grau soutient la «Convention citoyenne» d’E. Macron
Langue

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a communiqué le 25 avril la mise en oeuvre d’une « Convention citoyenne » en charge de redéfinir les aides fournies aux citoyens en matière de transition écologique. Cette annonce vise aussi à identifier les mesures nouvelles destinées au renforcement d’une action concrète favorable au climat. Le chef de l’Etat s’est engagé à soumettre les propositions issues de ce processus «soit au vote du Parlement, soit à référendum, soit à application réglementaire directe». E. Macron est soutenu dans ce projet par le Perpignanais Romain Grau, à l’identique d’une centaine d’autres députés de la République en Marche (LREM).

La « démocratie délibérative », comment ça marche ?

La «Convention citoyenne», une première au sein de la Ve République, fait confiance à une assemblée composée de citoyens tirés au sort. La décision, venue d’en bas, peut être plus pertinente. La transition écologique, domaine abstrait au quotidien, peut profiter de cette méthode, appliquée avec succès en Irlande. Ce procédé sera guidé par une structure non gouvernementale, en lien avec l’Assemblée nationale, pour que la proposition devienne décision. Politiquement, il s’agit pour LREM d’honorer un objectif d’innovation démocratique.

Partager

Icona de pantalla completa