Langue
La Clau
Le député Cazenove veut une «légitime fermeté» avec les migrants
Langue

Les frontières du territoire français pourraient faire l’objet d’un resserrement de leurs contrôles, selon des modalités et un calendrier actuellement étudiés par le gouvernement. En illustration de ce possible recul européen, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castañer, était en visite lundi 12 novembre dans les Pyrénées-Orientales. Ce passage, d’une durée de 1h30, sur l’autoroute A9, a concerné le centre de coopération police-douanes du Perthus et le péage du Boulou. Le député Sébastien Cazenove, élu de la quatrième circonscription des Pyrénées-Orientales, figurait aux côtés du ministre, tout comme le préfet Philippe Chopin et le député Romain Grau, rapporteur du budget Sécurité du projet de loi de finances.

Rigueur et fermeté

En Pays Catalan, l’Etat souhaite maîtriser l’immigration car « l’évolution des gouvernements italien et espagnol induit une forte pression sur nos frontières pyrénéennes et particulièrement dans notre département. Il faudra donc être très vigilants pour répondre aux besoins », nous précise le député, membre de la République en Marche d’Emmanuel Macron. Le parlementaire s’exprime sur les hausses d’effectifs et de moyens matériels prévus par le gouvernement. Il affirme, dans une étonnante volupté littéraire, que ces mesures permettront de « faire face avec une légitime fermeté et une rigoureuse humanité ».

Partager