Langue
La Clau
Le Conseil d’Etat valide définitivement la carte cantonale du Pays Catalan
Langue

La nouvelle carte cantonale des Pyrénées-Orientales, présentée par la préfecture de Perpignan en septembre 2014, a suscité de vives critiques. A l’automne, l’ensemble des grandes formations politiques, à l’exception du Parti Socialiste, a refusé ce redécoupage, qui réduit à 17 les 31 cantons actuels. Le « charcutage », les calculs politiciens ou encore le mépris envers les territoires historiques ou « naturels » ont jalonné les prises de position, du Parti Communiste au Front National. Une polémique s’est traduite par plusieurs recours au Conseil d’Etat, mais celui-ci a définitivement validé la nouvelle carte, ce vendredi 2 janvier 2015. Après avoir rejeté dix nouveaux recours contre le redécoupage en Pays Catalan, la haute juridiction a validé le projet général, en soulignant qu’aucun texte de loi n’impose que les nouveaux territoires tiennent compte des précédents, pas plus que des périmètres des Communautés de Communes.

Partager

Icona de pantalla completa