Langue

Six ans après sa défaite aux élections municipales d’Elne, l’ancien maire Nicolas Garcia (2001-2014) retrouvera son poste dimanche 5 juillet, lors de la cérémonie d’usage. Au second tour des municipales, ce dimanche 28 juin, le secrétaire de la fédération du Parti Communiste des Pyrénées-Orientales a totalisé 54,61% des voix contre 45,39 % pour le maire sortant, Yves Barniol (divers droite), avec une participation exaltée à 61 %. Conseiller communautaire d’Albères-Côte Vermeille-Illiberis, conseiller départemental et vice-président du conseil départemental des Pyrénées-Orientales, Nicolas Garcia a proposé un large projet consacré à la reprise agricole, à un système de santé à l’échelle municipale et à la participation citoyenne dans la décision publique.

Des pages Facebook en sous-marin(e) ?

Parmi ses avatars, la campagne de second tour s’est illustrée par le refus d’Y. Barniol de débattre avec N. Garcia, sur France Bleu Roussillon. Cette étape sans échange direct a érigé le distribution de masques contre le Covid-19 en enjeu électoral. De grossières pages Facebook développées par l’entourage du sortant ont agi en sous-marin, voire en sous-Marine, au regard de leurs allusions assimilables à l’extrême droite. Les pages « Elne solidaire face au Covid 19 », et « Voir, vouloir, oser pour Elne » ont d”ailleurs déjà disparu du réseau.

Partager