Langue
La Clau
Le chanteur Lluís Llach dit « Oui » à un Etat catalan dans l’Union Européenne
Langue

Le chanteur Lluís Llach, qui a mis fin à sa carrière artistique en 2007, soutient le « Oui » dans le cadre du processus référendaire sur la souveraineté de la Catalogne du sud, organisé ce dimanche dans 168 communes. Jeudi, lors d’une conférence organisée dans sa ville, Verges, entre Figueres et Girona, l’auteur de la chanson L’Estaca a affirmé que la mobilisation citoyenne autour de ce vote, résultat de l’addition de 168 initiatives municipales, débouchera à terme sur un référendum général sur l’autodétermination catalane, organisé par le Parlement de Catalogne. Le chanteur à l’aura intacte a ainsi assuré « la seule voie rapide (…) et possibiliste pour l’autogouvernement est l’indépendance », après avoir décrit la situation actuelle au Sud, où l’élan citoyen prend de court les partis politiques. Parmis eux, les deux formations majoritaires, Convergència i Unió (CiU) et le Partit dels Socialistes de Catalunya (PSC), sont embarassés par ces consultations, bien qu’un nombre important d’élus, notamment des maires de la région de Girona, se soient montrés publiquement favorables à la création d’un Etat catalan intégré dans l’Union européenne.

Partager