Langue
La Clau
Le Catalan Jean-Paul Ney, « drôle de journaliste » en prison à Abidjan
Langue

L’affaire de l’emprisonnement en Côte d’Ivoire du journaliste Jean-Paul Ney est nourrie d’interrogations quant à la nature réellement journalistique du séjour africain de ce Cerdan de Bourg-Madame, né à Prades. Alternant les titres de « grand reporter et réalisateur », « correspondant de guerre », « spécialiste de la communication de crise » et « chercheur », Jean-Paul Ney, parfois consultant pour LCI et Canal+, photojournaliste diffusé par l’agence Gamma, a été arrêté à Abidjan, en Côte d’Ivoire, le 27 décembre 2007, alors qu’il filmait dans la pénombre les bâtiments de la Radio Télévision Ivoirienne, en compagnie d’un Ivoirien armé. Incarcéré depuis, auteur d’une tentative de suicide, soutenu depuis le mois dernier par l’avocat médiatique Gilbert Collar, cet homme de 32 ans, à la personnalité multiple, défendu puis lâché par Reporters Sans Frontières et qualifié de « Drôle de journaliste » par le quotidien Libération en janvier 2008, semble être au cœur d’une affaire trouble. Fasciné par l’espionnage et le terrorisme, Jean-Paul Ney est auteur d’un livre, « Le Dernier Rempart » sorti en 2007, consacré aux services de protection des hautes personnalités et préfacé par Nicolas Sarkozy.

Partager