Langue
La Clau
Christian Bourquin dénonce le « tripatouillage » du député Daniel Mach
Langue

Le Président socialiste du Conseil Général catalan, Christian Bourquin, s’est ému hier soir, dans un communiqué, des redécoupages électoraux envisagés sur le département des Pyrénées-Orientales. Quelques heures auparavant, dans une posture tout à fait sarkozyenne, le député-maire de Pollestres UMP Daniel Mach avait pleinement assumé sur les ondes de la radio France Bleu Roussillon le vocable de « tripatouillage » appliqué aux cantons pour faire basculer le Conseil Général, à gauche depuis 10 ans, vers la droite. Trop pour Christian Bourquin, qui n’hésite pas à qualifier les propos de Mach « d’aveu de bafouage des règles républicaines » et de « tricherie ». Le redécoupage électoral, rendu indipensable depuis 2005 par le Conseil Constitutionnel pour des raisons démographiques, sera effectif fin 2009. Le dernier découpage en date, discuté depuis, date de 1986. La poussée démographique historique du Pays Catalan ne sera pas suffisante pour créer un siège de député supplémentaire, mais elle devrait donner lieu à un important redécoupage des circonscriptions. Il est d’usage que le parti au pouvoir les compose électoralement selon ses intérêts, mais ce « charcutage » est souvent sanctionné par les électeurs.

Partager