Langue
La Clau
Le Barcarès: Joëlle Iglesias-Ferrand dénonce un recul du droit d’expression à la mairie dirigée par son mari
Langue

A l’issue d’une élection municipale insolite, la commune du Barcarès est dirigée par le maire sortant, Alain Ferrand, (Les Républicains), qui a obtenu 60,75% au premier tour contre son épouse, Joëlle Iglesias-Ferrand (29,08 %). Vendredi 5 juin, l’épouse a adressé un courrier au maire pour l’interroger sur le projet de nouveau règlement intérieur de l’assemblée communale, limitant à 1 minute le temps des questions posées par les élus. Elle jugeait ce temps “excessivement bas et de nature à porter atteinte aux droits d’expression des conseillers municipaux” et analysait : “Comment en 1 minute, exposer une opinion, développer une argumentation, rechercher le consensus sur tel ou tel dossier ?”.

Le temps imparti passe de 1 à 2 minutes

La séance du 6 juin a porté ce temps à 2 minutes, contre les 15 minutes maximales demandées par Joëlle Iglesias Ferrand, qui opposait à cette décision le règlement intérieur prôné par l’Association des Maires de France et L’article L. 2121-16 du Code général des collectivités territoriales (CGCT).

Partager

Icona de pantalla completa