Langue

Alors que ce mercredi débute la campagne interne du Front National visant à choisir un successeur à Jean-Marie Le Pen, la candidate la plus sérieuse, sa propre fille cadette, vient d’acquérir un bien immobilier dans la ville de Millas. Marine Le Pen a en effet acheté une villa, en SCI (Société Civile Immobilière) conjointement avec Louis Aliot. Ce dernier, brièvement conseiller municipal de la Ville de Perpignan entre 2008 et 2009, a démissionné de son poste de secrétaire général du FN en mai dernier afin de faire campagne librement pour l’héritière dans sa conquête de la présidence. Fraîchement installé en tant qu’avocat à Perpignan, l’Ariégeois s’apprête d’autre part à lancer un club de réflexion sur Internet, « Idées Nation », vouer à nourrir l’argumentaire à Mme le Pen et à réactualiser la doctrine du parti. Dans l’hypothèse d’une victoire de Marine Le Pen au congrès de Tours, les 15 et 16 janvier, automatiquement associée à une candidature à la présidence de la République en 2012, le Pays Catalan aura abrité l’essentiel des réflexions du duo Aliot-Le Pen. Cependant, seul Louis Aliot prévoit d’habiter en permanence à Millas, Mme Le Pen conservant son mandat de députée européenne et de conseillère régionale de la région Pas-de-Calais, à 1100 km du Roussillon.

Partager