Langue

Connaître ou mieux connaître le Pays Catalan selon ses aspects officiels (géographique, démographique, cadre de vie, production énergétique agricole etc.) est désormais possible sur un seul document. Jeudi 13 janvier, la direction départementale des territoires et de la mer des Pyrénées-Orientales (DDTM 66), service préfectoral basé à Perpignan, a communiqué un “Atlas des territoires”. Ce document fortement renseigné réunit les données statistiques recueillies par les différents services de l’État. Cyril Vanroye, directeur de la DDTM souligne l’intérêt de cette ressource, adressée “à tous ceux qui oeuvrent au service de l’intérêt général”, mais aussi à “ceux qui tout simplement s’intéressent à notre beau territoire”.

57 aspects pour dresser un portrait complet

Sur ce rapport de 60 pages, des cartes permettent de cerner en un coup d’oeil des réalités complexes, comme la disposition géographique des intercommunalités et les autres découpages administratifs. Les réseaux routier et ferré (y compris les voies en sous- utilisation), les lieux inscrits au patrimoine de l’UNESCO , les parcs naturels, les “unités paysagères” ou encore les appellations viticoles y sont consignés. Les curieux peuvent aussi y retrouver une importante liste de critères concernant la sécurité, visant les risques majeurs, les zones à risque important d’inondation, les séismes, risques miniers ou risques d’avalanche. Au total, cet atlas des Pyrénées-Orientales, principalement administratif, contient six chapitres et 57 aspects.

Un évitement des régions naturelles

Les auteurs de ce rapport précisent que son contenu est mis à la disposition de tous ”pour permettre une meilleure connaissance et compréhension du territoire”. Il évitent cependant la première évidence territoriale, consistant à nommer et à indiquer les délimitations des régions naturelles appelées Roussillon, Conflent, Vallespir, Cerdagne,Capcir et Fenouillèdes, ainsi que leurs capitales, de Perpignan à Formiguères en passant par Prades, Céret et Saint-Paul-de-Fenouillet. Ces repères profondément inscrits dans la réalité quotidienne, souvent dans la toponymie communale, sont dénués de valeur légale tout en revêtant une forte valeur affective et identitaire.

Atlas départemental des territoires des Pyrénées-Orientales (document PDF).

Plus de nouvelles
La plaine du Roussillon à 16 km de la surface de la terre, en 2014 © Google / Data SIO

La métropolisation du Roussillon se poursuit au détriment du reste

Nouvelles: La métropolisation du Roussillon se poursuit au détriment du reste
Partager
Perpignan est un “géant” comparé à Canet, 2e ville du territoire
Nouvelles: La métropolisation du Roussillon se poursuit au détriment du reste - Mobile
4 maisons “France Services” en 2022 à Perpignan, 25 en Pays Catalan

4 maisons “France Services” en 2022 à Perpignan, 25 en Pays Catalan

Nouvelles: 4 maisons “France Services” en 2022 à Perpignan, 25 en Pays Catalan
Partager
Port-Vendres, Prades, St-Genis, St-Laurent de la Salanque et Vernet sont concernés
Nouvelles: 4 maisons “France Services” en 2022 à Perpignan, 25 en Pays Catalan - Mobile
Résidences secondaires : classement des territoires du Pays Catalan

Résidences secondaires : classement des territoires du Pays Catalan

Nouvelles: Résidences secondaires : classement des territoires du Pays Catalan
Partager
74 % en Cerdagne et Capcir, 34 % pour Albères-Côte Vermeille
Nouvelles: Résidences secondaires : classement des territoires du Pays Catalan - Mobile

Partager

Icona de pantalla completa