Langue
La Clau
Laporta, président du Barça, « Président de la Catalogne, ou rien »
Langue

L’électron libre des élections de la présidence du Gouvernement catalan, Joan Laporta, président du Football Club Barcelone, a mis les pieds dans le plat, ce lundi à Barcelone. Le dirigent du club champion a en effet déclaré à la presse « Si je décide de me présenter, ce sera pour être Président de la Catalogne et pour diriger le pays », sans ambiguïté, dans un penchant que ses adversaires rapprochent de la mégalomanie. M. Laporta a adressé de vives critiques aux personnalités sud-catalanes établies, qui perçoivent en lui une concurrence potentielle, celle d’un acteur sportif qui jouit d’une notoriété écrasante auprès du public, c’est-à-dire des électeurs. Se jugeant victime d’une cabale qui viserait à « ôter grossièrement le prestige » de son aura, le président Laporta, originaire de la ville de La Jonquera, tergiverse à annoncer sa stratégie politique, qu’il n’envisage qu’en position de tête de liste d’un nouveau parti, clairement consacré à l’obtention d’un Etat catalan, voisin de l’Espagne et de la France, intégré à l’Union Européenne. En fonction de son mandat actuel à la présidence du Barça, club auréolé, en 2009, de tous les succès imaginables, M. Larporta sera amené à clarifier ses intentions, qui interpellent tout en laissant les électeurs perplexes, autour du 30 juin.

Partager

Icona de pantalla completa