Langue

Dimanche, la principauté d’Andorre votait pour retrouver une stabilité politique. Alors que la droite a toujours eu le pouvoir depuis l’approbation de la Constitution andorrane en 1993, lors des précédentes élections, en 2009, le Parti Social-démocrate obtenait 14 représentants, contre 11 pour la droite, et 3 pour le parti Andorra pel Canvi (Andorre pour le changement). Le problème étant que le Parlement andorran compte 28 membres, le pays a été bloqué pendant deux ans, et les élections ont été anticipées. Avec 74% de votants, les Andorrans ont octroyé 20 sièges de conseillers généraux aux Démocrates pour l’Andorre (DA), formation centriste, 2 à Unió Laurediana, proche de DA, et seulement 6 aux sociaux-démocrates. Le tout avec 14 conseillers pour chacun des deux sexes.

La victoire de l’ingénieur Antoni Martí, du parti DA, est interprétée en Catalogne du Sud comme une tendance de fond dans la péninsule ibérique. Celle-ci se manifeste par le retour du centre-droit en Catalogne fin 2010, alors que la droite espagnole incarnée par le Partido Popular (PP) est en tête des intentions de vote aux élections générales espagnoles de 2012. Le principal objectif du nouveau Président andorran est de sortir l’Andorre d’une crise, dont les signes avant-coureurs remontent à 2007. La situation est tellement préoccupante que l’idée d’instaurer un impôt sur le revenu, inconnu dans la principauté, fait son chemin, tandis que les douaniers espagnols constatent que l’argent placé en Andorre a tendance à revenir au pays. C’est donc assez logiquement, que l’Union Européenne (UE) est présentée comme un remède miracle. Jaume Bartomeu, le chef du gouvernement sortant, avait signé des accords avec l’UE, notamment dans le but que l’Andorre puisse battre ses propres euros, le futur cap de govern, veut aller plus loin et faire intégrer le Pays des Pyrénées à l’Espace Economique Européen (EEE). Cependant, il souhaite que cette étape se déroule dans une prise en compte de la spécificité de l’Andorre, État souverain de 85.000 habitants. Reste à savoir si l’Andorre sera le 28ème pays de l’UE.