Langue

Les parkings souterrains qui affichent déjà « complet », le Palais des Congrès ceinturé, des invitations adressées à un cercle restreint de décideurs pour une allocution massivement médiatisée, ce mardi à midi au même endroit, préfigurent, dans un calme olympien, la visite de Nicolas Sarkozy à Perpignan. Des moyens colossaux sont mobilisés pour cette présentation des vœux présidentiels, qui mobilise, selon les officines discrètes de la ville, pas moins de 2000 agents, dont une majorité d’effectifs spéciaux venus de l’extérieur. Les forces en présence, directement détachées par l’Elysée, sont renforcées par la police nationale et 70 agents de la police municipale de Perpignan, pour un événement qui impose des restrictions de circulation, depuis ce lundi 8h jusqu’à ce mardi à 20h. Les deux heures de présence présidentielle en Pays Catalan, qui débuteront à 11h par l’inauguration du nouveau Hôpital Saint-Jean et un passage par ses services Urgences et néphrologie, imposent un cahier des charges aux allures de casting de figurants. Selon plusieurs informations exfiltrées de l’établissement, les agents hospitaliers choisis pour apparaître sur les écrans de télévision, aux côtés de M. Sarkozy, sembleraient avoir été sélectionnés en fonction de leur taille, le président mesurant 1,68 m.

Partager