Langue

Jean-Marie Le Pen, co-fonfateur du Front national en 1972, adresse son soutien à Louis Aliot, candidat au second tour des élections municipales de Perpignan. Pour cette échéance prévue le 28 juin, le sulfureux militant d’extrême droite s’est exprimé dimanche 28 mai sur le “Journal de bord” n°578 de sa chaîne YouTube. Interrogé par son fidèle secrétaire Lorrain de Saint Affrique, il indique « Nous formons des voeux pour Louis Aliot qui se présente à Perpignan et qui peut donner à la droite nationale, peut-être, un élu de première taille ».

En août 2015, lorsque le bureau exécutif du Front national a voté l’exclusion de Jean-Marie Le Pen de son propre parti, sur une initiative de sa fille, Marine Le Pen, Louis Aliot s’est prononcé contre cette démarche. Il déclarait : « Je suis rentré en politique avec lui. Je me voyais mal voter son exclusion ».

Partager