Langue

Le réseau social Facebook comporte un profil singulier intitulé «Christian Bourquin», assorti du sous-titre «Les amis de Christian Bourquin». Cette page personnelle surprend, car l’intéressé, ancien président du Conseil général des Pyrénées-Orientales et de la région Languedoc-Roussillon, est décédé en août 2014. Or, son nom figure en tête, parfaitement visible, à la façon des individus en vie. Cette page porte des messages de sympathie datant de 2012 pour les plus anciens, preuve de sa création avant la mort de l’homme fort du Parti Socialiste en Pays Catalan à la charnière des deux siècles.

Christian Bourquin salue l’inauguration de «son» lycée

L’administrateur anonyme de cette page l’agrémente de quelques articles et photographies concernant son protagoniste unique. Cette étrange carrière posthume subit la critique d’un candidat aux élections départementales de mars dernier à Perpignan, Jimmy Paradis. Par communiqué, celui-ci nous déclare son «choc émotionnel» de constater que ladite page a retrouvé la vie. En effet, à l’heure ou les profils Facebook remplacent parfois les personnalités physiques, constater que Christian Bourquin a relayé l’inauguration du Lycée d’Argelès-sur-mer, qui porte son nom, le 11 septembre, peut laisser sans voix. Selon M. Paradis, l’augure des élections régionales de décembre n’est pas étrangère à ce regain d’activité.

Partager

Icona de pantalla completa