Langue

Le maire de Figueres Santi Vila a annoncé vendredi 60 mesures d’austérité et de limitation de la dépense publique pour faire face à la crise économique. Selon le jeune édile, ce plan mêlera des mesures de limitation de la dépense publique et de stimulation de l’économie locale, en particulier dans les secteurs du bâtiment et du commerce. Les actions à venir comportent 8 principes: l’amélioration du contrôle des dépenses courantes, l’incorporation de critères d’austérité dans l’action municipale, l’amélioration de la gestion interne, la stimulation économique par l’investissement dans les travaux publics, l’aide à l’emploi, l’amélioration de la productivité, l’aide aux secteurs les plus vulnérables et l’application de mesures sociales. Parmi ces mesures, aucune dépense municipale ne pourra être engagée sans l’autorisation préalable de l’adjoint aux Finances, les salaires des cadres municipaux seront gelés et les subventions seront diminués, tandis que des formations seront dispensées aux chômeurs et qu’une aide sera attribuée à la création de 50 entreprises. En parallèle, une aide financière sera attribuée aux familles monoparentales. Cette initiative locale fait suite à l’annonce d’un plan anti-chômage à Girona, annoncé vendredi par la municipalité.

Partager

Icona de pantalla completa