Langue
La Clau
La députée-maire UMP Arlette Franco n’a plus la force de ses fonctions
Langue

Après 20 ans à la tête de la ville de Canet, deuxième commune du Pays Catalan en nombre d’habitants, la députée-maire UMP Arlette Franco n’est plus réellement en exercice. Depuis décembre 2009, l’état de santé déclinant de l’élue impose en effet le relais de son premier adjoint, Bernard Dupont, après plusieurs mois lors desquels, empêchée par la maladie, elle a exercé ses activités électives depuis son domicile. La détermination de l’ancienne sportive, conseillère municipale de Canet dès 1971, ne lui permet d’imaginer aucune démission, parallèlement à un arrêt de ses activités de députée et de première vice-présidente de Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération. Selon les Journaux du Midi de ce samedi, l’avenir politique de Canet devrait se profiler selon les rapports de force établis par deux factions de l’UMP, respectivement menées par M. Dupont et l’ancien premier adjoint de Mme Franco, le docteur Henri Valls, dans le cadre d’une éventuelle conquête de l’Hôtel de Ville. En 2008, lors des dernières élections municipales, Arlette Franco, élue sans discontinuité depuis 1989, a remporté la victoire au premier tour, avec 63,88% des voix, pour un cumul de voix de droit frôlant 90%.

Partager