Langue

Le profond malaise économique qui traverse la Pêche en Pays Catalan, notamment dans le port de Port-Vendres, et, en moindre mesure, à Saint-Cyprien et Banyuls, mobilise à sa façon la députée UMP Jacqueline Irles, qui a participé, ce mercredi à Paris, à une réunion menée par le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, Bruno Le Maire. Mme Irles a abordé le futur projet de loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche et s’est fait le porte-parole des pêcheurs, menacés par la décision de l’Union Européenne sur les quotas de pêche. La députée maire de Villeneuve de la raho a également transmis les inquiétudes des agriculteurs, entre autres du Pays Catalan, en proie à une « très grave crise », selon son cabinet, traduite par une baisse de revenus de 34 % en 2009 sur l’ensemble de l’hexagone. L’été 2009, nombre de paysans des Pyrénées-Orientales, où l’on dénombre 10.000 emplois agricoles, ont organisés de multiples déversements de fruits sur les axes routiers de Perpignan pour alerter sur la vente à perte. Pour remédier à cette situation renforcée par l’effet-frontière, Mme Irles a exigé du ministre un soutien à la compétitivité agricole visant à stabiliser le revenu des agriculteurs, en « rééquilibrant les relations entre producteurs, industriels et distributeurs ».

Partager