Langue
La Clau
La « Brigade Spécialisée de Terrain » de Perpignan patrouillera dès l’automne
Langue

Un mois après l’annonce effectuée le 7 août à Perpignan par le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, concernant l’octroi à la ville d’une « Brigade Spécialisée de Terrain » (BST), le sujet se précise. Les députés Daniel Mach et François Calvet, ainsi que le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol, membres de l’UMP, se sont entretenus ce lundi avec le Directeur Départemental de la Sécurité Publique en Pays Catalan, Jean-François Scoffoni, aux côtés du Préfet des Pyrénées-Orientales, Jean-François Delage. Le résultat de cette entrevue, rapporté ce mardi par le député Mach, porte sur le lancement d’une BST « au courant de l’automne », pour « éradiquer ces problèmes qui polluent le quotidien ». Lors de cette entrevue, les trois élus avaient auparavant suggéré aux représentants de l’Etat un déploiement des forces de police nationale « tard dans la nuit, aux moments les plus propices aux actes de délinquance » à Perpignan. La nouvelle police de proximité, qui répond à ce souhait, ciblera vraisemblablement, entre autres secteurs sensibles, la Cité Diaz, dans le quartier du Vernet, théâtre d’un épisode violent le 9 août dernier. M. Mach juge que cette brigade devra s’adapter aux « nouvelles formes de délinquance », après que M. Hortefeux ait précisé, le 17 août, qu’elle n’emploiera pas des « agents d’ambiance » mais assurera la « répression des crimes et des délits ».

Partager