Langue
La Clau
Jordi Pujol : “La Catalogne n’a pas la force suffisante pour obtenir l’indépendance”
Langue

Le père de la Catalogne contemporaine, Jordi Pujol, Président de la Generalitat de 1980 à 2003, prend nouvellement position sur l’éventuelle émancipation politique du territoire. “La Catalogne n’a pas la force suffisante pour obtenir à l’indépendance”, déclare le fondateur du parti Convergence Démocratique de Catalogne (CDC), devenu Junts per Catalunya, formation présidée par Carles Puigdemont. Jordi Pujol se confie sur le sujet dans un livre intitulé “Entre la douleur et l’espérance”, où il avoue n’avoir nourri aucun espoir de soutien européen envers le processus vers l’indépendance stoppé en 2017.

Dès 2008, Jordi Pujol déclarait : Un pays a besoin d’être sérieux, et parfois nous ne le sommes pas assez, avant de considérer que la Catalogne n’était pas en condition de déclarer son indépendance si elle ne retrouve pas ce “sérieux”, car un pays n’est pas un “jeu pour les enfants ». Cette fois-ci, alors que le nouveau Président, Pere Aragonès, affirmait en mai vouloir faire aboutir l’indépendance, son prédécesseur, en proie, la décennie passée, à des ennuis judiciaire liés à une importante évasion financière, emprunte les chemins du réalisme. Il estime que la classe politique catalane envisage des “formules non indépendantistes” qui permettraient à la Catalogne de ne pas perdre son “identité”. A 91 ans, le grand-père de la gestion de l’autonomie catalane, partisan de l’entente avec Madrid, avertit cependant : la Catalogne, bien qu’incapable d’être indépendante, peut “provoquer une situation dangereuse et devenir un facteur de crise politique à l’échelle de toute l’Espagne”.

Partager