Langue

Le conseil municipal de Figueres a élu un nouveau maire, Jordi Masquef, le 14 novembre. Ce libéral, avocat en droit des affaires et conseiller fiscal, né en 1980 dans la ville de Dalí est issu de la prestigieuse Ecole Supérieure d’Administration i Direction d’Entreprises (ESADE) de Barcelone, parmi les meilleurs en Europe. Préalablement licencié en Droit à l’Université de Girona, il succède à Marta Felip, l’ancienne mairesse, entrée au gouvernement catalan en tant que secrétaire générale du ministère-département de l’Entreprise et de la Connaissance. Jordi Masquef est membre du Pati Démocrate (PDeCAT), qui est aussi la formation de rattachement de l’ex-Président catalan Carles Puigdemont, en exil politique en Belgique. Parmi ses projets figurent stratégie d’ensemble pour le commerce de sa ville, la lutte contre la délinquance et une gouvernance issue du dialogue avec l’opposition.

Elections municipales en 2019

Figueres continuera ainsi d’être gérée par le centre-droit indépendantiste catalan, au moins jusqu’en 2019. Car le 26 mai se dérouleront les élections municipales dans tout le territoire espagnol, simultanément aux élections européennes. Jordi Masquef sera tête de liste du PDeCAT, en concurrence avec la Gauche Républicaine de Catalogne, le parti Ciutadans, les Candidatures d’Unité Populaire (CUP) et le Partido Popular. Le conseil municipal de Figueres, ville de 46 000 habitants, comporte 21 sièges.

Partager