Langue

Le congrès du Rassemblement national (RN), organisé pour la première fois en Pays Catalan, précisément au Palais des Congrès de Perpignan, ces 3 et 4 juillet, a comporté a réélection de Marine le Pen à la présidence du parti d’extrême droite. Seule dans la course, la fille de Jean-Marie Le Pen a obtenu 98,35% des suffrages, 10 ans après avoir accédé à ce poste, du temps du Front national.

Cet événement organisé sur deux jours s’est déroulé en présence de plusieurs figures du parti “vues à la télé”, dont Nicolas Bay, Jordan Bardella, mais aussi Louis Aliot. Le maire de Perpignan, un temps pressenti pour prendre la présidence du parti par intérim le temps de la présidentielle de 2022, a finalement été supplanté par Jordan Bardella, vice-président.

Ce dimanche a également comporté l’élection du conseil national du RN, instance de gouvernance composé de 120 membres dans laquelle Louis Aliot occupe la deuxième position. La députée Catherine Pujol, qui lui a succédé sur la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales, a été élue à la 34e place, tandis que l’adjoint de L. Aliot à a mairie de Perpignan, Xavier Baudry, a obtenu la 52e position.

Partager