Langue
La Clau
Jean-Paul Alduy annoncera mercredi son avenir en tant que maire de Perpignan
Langue

Après une rumeur apparue à la mi-septembre et confirmée mardi par les Journaux du Midi, l’éventualité du retrait de Jean-Paul Alduy de son rôle de maire de Perpignan sera confirmée ou infirmée ce mercredi 14 octobre par l’intéressé. Après avoir sondé, par presse interposée, autant ses électeurs que son entourage immédiat, et, au-delà, l’ensemble des spectateurs attentifs à son évolution au sein couple mairie-Agglomération de Perpignan, le premier magistrat devrait probablement endosser le rôle de numéro 2 de la Ville, après avoir cédé le fauteuil de maire à l’actuel numéro 2, Jean-Marc Pujol. Cette stratégie d’action et de communication rapide, choisie par M. Alduy, épouse étonnamment le calendrier de Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération (PMCA), l’entité territoriale dont l’Hôtel institutionnel, construit à proximité de la gare TGV de Perpignan, est justement en fonctionnement depuis cette semaine. Désormais davantage motivé par la présidence d’une Agglomération qu’il souhaite amener à maturité que dans un simple rôle de maire, Jean-Paul Alduy a reçu cette semaine, dans sa démarche l’approbation de l’UMP et la désapprobation du PC, du PS et du FN.

Partager