Langue
La Clau
Jean-Marc Ayrault à Font-Romeu : une « avalanche d’échecs », selon l’UMP
Langue

La visite en famille de Jean-Marc Ayrault dans les Pyrénées-Orientales, jalonnée d’une rencontre avec le peloton de gendarmerie de haute montagne de Font-Romeu et d’une déclaration sur l’actualité centrafricaine, n’est pas du goût de l’UMP catalane. Dans un communiqué cinglant en date du 28 décembre, les Jeunes Populaires des Pyrénées-Orientales, jeunesses du parti de Jean-François Copé et François Fillon, ont profité de cette présence du premier ministre, qui se s’adonne pas au ski, pour prendre à partie la politique socialiste. Titrant « des vacances au sommet pour se retrouver au pied des pistes », la jeunesse de droite a estimé que M. Ayrault « n’a pas pu ignorer l’état déplorable dans lequel se trouve la région Languedoc-Roussillon dirigée par son ami condamné, Christian Bourquin ».

Les décideurs socialistes, tous dans un même sac

Citant des chiffres du chômage « catastrophiques » en Pays Catalan, « avec un taux supérieur de 4% à la moyenne nationale », les Jeunes Pop ont osé une métaphore montagneuse en évoquant une « avalanche d’échecs » gouvernementaux, et mis en avant Nicolas Sarkozy, évalué « deux fois plus efficace » que François Hollande. Dans une approche plus territoriale, ils ont enfin décrit les « parlementaires et élus locaux du PS » comme « seuls au pouvoir et seuls responsables de cette politique vouée à l’échec, qu’ils ne veulent pas assumer ».

Partager