Langue

Le Premier ministre, Jean Castex, a laissé dévoiler quelques aspects de sa vie personnelle, depuis sa nomination, le 3 juillet. Actuellement mobilisé sur le Covid-19 et l’affaire des militaires français tuée au Niger, l’actuel conseiller municipal de Prades est célibataire géographique. En effet, son épouse, Sandra Ribelaygue, conseillère municipale de Valcebollère, n’a pas fait le choix de le rejoindre à Paris. L’ancien délégué Interministériel aux Jeux Olympiques de 2024 y vit donc seul.

Issue d’une famille d’éleveurs, scolarisée en enseignement catholique, celle que J. Castex a rencontrée dans son village et épousée en 1998 assure une très modeste responsabilité politique auprès de son cousin, Jean-Claude Ribelaygue, maire de la commune de Cerdagne. La crainte de l’exposition sociale et médiatique semble justifier la position de Mme Castex, que son époux a cependant rejointe en Pays Catalan du 6 au 10 août, le temps de brèves vacances en compagnie de leurs filles, Lise, Pauline, Eugénie et Léa.

Partager

Icona de pantalla completa