Langue
La Clau
Jacqueline Amiel-Donat entre en campagne à Perpignan par un projet de bus gratuit
Langue

Jacqueline Amiel-Donat, candidate socialiste à de nouvelles élections municipales perpignanaises suspendues à une décision du Conseil d’Etat rendue d’ici le mois de mars, a présenté hier un projet intitulé « Le bus gratuit ». Cette réalisation étonnante, qui rappelle le « Bus à 1 euro » mis en place par le Conseil Général des Pyrénées Orientales, à majorité PS, entré en vigueur le 1er novembre 2008, vise la gratuité « car la mobilité est la condition de l’accession à un emploi, un facteur de redynamisation du centre ville, une nécessité pour le désenclavement des quartiers (…), un devoir de la collectivité au regard de la baisse générale du pouvoir d’achat ». Mme Amiel-Donat, qui s’appuie sur les chiffres établissant que le transport urbain des scolaires et des voyageurs dans Perpignan et les 24 communes de son Agglomération comporte 23.000 voyageurs quotidiens, pour 193 bus, dénonce un retard d’application de la loi de février 2005 qui impose d’ici mars 2015 la mise en place d’un « schéma d’accessibilité »adaptant la circulation aux personnes à mobilité réduite. Ambitieuse, la candidate malheureuse à l’élection de mars 2008 suggère la mise en place de ce projet « dans les deux ans de son élection », pour un coût de 4,5 millions d’euros.

Partager