Langue

L’ancien maire de Perpignan Jean-Paul Alduy, membre du Parti Radical et par là-même de l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI), était présent ce dimanche 20 septembre au 100e congrès du Parti des Radicaux de Gauche (PRG). Cette participation surprenante de celui qui a été le responsable departement de l’UMP dans les Pyrénées-Orientales s’est effectuée au nom de l’ouverture. Pour cet événement organisé à Montpellier, le parti du patron de presse toulousain Jean -Michel Baylet avait aussi invité l’ancien communiste Robert Hue, membre du Mouvement des Progressistes, l’ex-Vert et ex-Modem Jean-Luc Bennahmias, du Front démocrate et le Premier ministre Manuel Valls. Celui-ci a déclaré «Je rêve d’une grande formation qui nous rassemble tous, de ce dépassement, de cette maison commune qui accueille tous les progressistes, qui rassemble les républicains, les écologistes». Pour justifier son désir d’union, il a poursuivi : «Ne faisons pas comme si le Front national n’était pas aux portes du pouvoir dans certaines régions».

Le Parti Radical historique, fondé en 1901, s’est séparé en deux en 1971. Il constitue un pôle minoritaire, à droite de la gauche et à gauche de la droite, un centre répandu en Europe, sur lequel Jean-Paul Alduy semble se mouvoir avec aisance.

Partager

Icona de pantalla completa