Langue
La Clau
L’instabilité persiste au conseil municipal de Saint-Estève, annulé pour la 3ème fois
Langue

La Ville de Saint-Estève, en proie à des difficultés consécutives à la scission de sa majorité socialiste menée par le maire, Elie Puigmal, pourrait bien devenir difficile à gérer, après une troisième annulation de conseil municipal pour cette seule année 2009. Ce vendredi soir, le conseil n’a pas pu de dérouler, par manque de quorum, provoqué par le départ de la séance de neuf élus dissidents de l’ancienne majorité, éloignés du groupe PS depuis l’apparition, l’été dernier, de troubles relatifs à l’affectation de la nouvelle salle multiculturelle, dans un premier temps annoncée comme réceptacle du programmateur perpignanais Boitalous, lui-même partiellement réhabilité à Perpignan, la semaine dernière. La séance, ouverte par M. Puigmal, comportait 29 points à l’ordre du jour, auxquels devaient s’ajouter 10 questions formulées par le groupe “Saint Estève Autrement”, assimilé à l’UMP. La fin de séance, rapidement prononcée, s’est déroulée après un échange virulent au sujet de l’ordre d’apparition des questions de l’opposition, légalement en début de soirée, selon l’opposition, légalement à la fin, selon le maire. Le prochain conseil municipal, sans contrainte de quorum, est prévu ce mardi 22 décembre.

Partager