Langue
La Clau
Inscriptions racistes contre la candidate PS à Perpignan J. Amiel-Donat
Langue

La nuit dernière, des inscriptions à caractère discriminatoire faisant référence, en dépit d’une orthographe hasardeuse, aux origines de la candidate socialiste aux prochaines élections municipales partielles, Jacqueline Amiel-Donat, ont été relevées sur l’entrée du cabinet d’avocats et du domicile de cette dernière, dans le quartier Clemenceau de Perpignan. Cet acte anonyme est une confirmation d’un pressentiment général portant sur une campagne électorale accidentelle, au débat politique secondaire, tandis que, au détriment de la ville elle-même, tous les coups seraient possibles, consécutivement à l’affaire dite de la fraude à la « chaussette ». Mme Amiel-Donat, qui a déposé plainte dès la première heure concernant cet acte, est l’un des maîtres d’œuvre de l’annulation des municipales de mars 2008, par une étude fouillée des registres électoraux qui n’est pas étrangère à la perspicacité de la justice portée sur le déroulement de ces élections. Jacqueline Amiel-Donat, professeur agrégée et avocate spécialisée en Droit Commercial et Droit économique, devrait annoncer officiellement sa candidature à brève échéance.

Partager