Langue
La Clau
«Il faut arrêter de faire la guerre aux migrants» affirme la France Insoumise à Céret
Langue

La section locale de la France Insoumise à Céret a donné son avis sur les migrants, le 17 avril en réunion publique. Ce rendez-vous, inscrit dans le cadre de la campagne des élections européennes, a été l’occasion recevoir le sociologue Mickaël Idrac. En introduction, la responsable de la section insoumise de la commune de Pia, Catherine David, indiquait que la question migratoire est «instrumentalisée et sujette à des inexactitudes volontaires dans un objectif purement électoraliste». M. Idrac, auteur d’enquêtes dans les camps de migrants d’Europe, Asie et Moyen-Orient, a souligné que le respect des migrants est «une évidence relevant des principes républicains et humanistes les plus élémentaires», avant de dénoncer la présence de 275 mineurs dans des centres de rétention administrative en France, selon la Cour Nationale des Droits de l’Homme (CNDH). « Il faut arrêter de faire la guerre aux migrants », a estimé ce professeur des écoles en poste en poste en Pays Catalan.

Un «protectionniste solidaire pour les pays du Sud»

Lors de ce forum cérétan, les partisans de jean-Luc Mélenchon ont partagé leur avis sur la raison des mouvements migratoires actuels : « Les traités de libre-échange imposés par l’Union européenne aux pays du Sud constituent une cause majeure ». Ils ont également abordé l’interventionniste européen, des « interventions militaires destructrices et des ingérences illégitimes comme en Irak, en Syrie ou en Libye ». Leur intervenant a souhaité un « co-développement avec les pays du Sud (…) par la mise en place d’un protectionnisme solidaire respectueux de la souveraineté des Etats du Sud ».

Partager