Langue

La gestion de crise imposée par les actes terroristes du 7 janvier à Paris profite de manière contrastée à France Hollande. Un sondage Ifop publié ce dimanche 18 janvier souligne que sa cote effectue un bond à 46%, contre 22% en septembre, selon le critère de son aptitude à « défendre les intérêts de la France ». Le chef de l’Etat est crédité d’une progression de18 % pour sa sincérité, en atteignant 39%, tandis que sa « proximité aux préoccupations des Français » lui fait doubler son ancienne contre-performance de 17%.

Sympa pour 54% des hommes et 45% des femmes

Selon ce même sondage, réalisé du 14 au 16 janvier, le Président Hollande est « sympathique » pour 49% des personnes interrogées, soit 15% supplémentaires, mais une différence majeure se fait jour. En effet, ce sentiment est partagé par 54% des hommes mais seulement 45% des femmes. En filigrane, François Hollande améliore davantage son image en matière de défense des intérêts nationaux que d’autorité et de compétence. Sur ce dernier aspect, il passe à 26%, à l’issue d’une évolution de 10%.

Partager

Icona de pantalla completa