Langue

La ville de Girona soutient le processus de consultations sur l’indépendance sud-catalane du prochain 13 décembre, après un vote organisé ce mardi par son conseil municipal.Les partis ERC (centre-gauche indépendantiste), Convergència i Unió (centre-droit catalan) et Iniciativa per Catalunya-Les verts (post-communistes) ont voté pour, tandis que les dix conseillers municipaux du Partit dels Socialistes de Catalunya se sont abstenus et que le seul conseiller municipal du Partido Popular (droite espagnole) a voté contre. Girona sera ainsi la première capitale de province qui réalisera une consultation indépendantiste, mais celle-ci se déroulera après le 13 décembre, journée lors de laquelle 150 communes proposeront la consultation, ses promoteurs souhaitant disposer du temps nécessaire pour organiser le scrutin, que n’a pas de valeur légale, dans de bonnes conditions. Le processus référendaire sur la souveraineté de la Catalogne du Sud n’a cependant pas convaincu les élus de plusieurs villes importantes du territoire, comme Tarragone et Lleida, qui en ont rejeté le principe, tandis qu’à Barcelone, la simple suggestion d’un vote n’a pas réussi à atteindre le conseil municipal.

Partager