Langue

Après avoir, le 29 mars, attribué leurs délégations aux vice-présidents du Languedoc-Roussillon, parmi lesquels les élus du Roussillon Christian Bourquin, Josianne Collerais et Hermeline Malherbe, Georges Frêche a officialisé ce vendredi les délégations aux conseillers régionaux ordinaires de sa majorité. Au sujet des élus du Pays Catalan, les compétences, limitées à des sphères communautaires et culturelles, devraient assoir de nouvelles stratégies régionales. Jacques Cresta, ancien secrétaire fédéral du Parti Socialiste, écarté de parti comme M. Frêche, hérite des « relations avec les associations de Rapatriés et de Harkis » et du crucial « Centre national de la fonction publique territoriale » (CNFPT). Pour sa part, le conseiller général Marcel Mateu détient désormais les fonctions de responsable en chef de la « Culture occitane et catalane ». Les visées actuelles de la région Languedoc-Roussillon apparaissent sans peine au bénéfice du Languedoc, dans une délégation spécifique « Port de Sète », qui n’inclut pas le port de Port-Vendres, attribuée à l’élu languedocien André Lubrano. Par ailleurs, l’exécutif montpelliérain se dote de délégations « Oenotourisme » et « Traditions taurines ».

Partager