Langue
La Clau
Garcia, Front de Gauche: Bourquin était « partisan de l’union »
Langue

Dans le vaste mouvement d’hommages à Christian Bourquin, disparu lundi 25 août, le secrétaire département du Parti Communiste des Pyrénées-Orientales (PCF), Nicolas Garcia, s’est exprimé ce jeudi 28 août. En son nom propre, l’ancien maire d’Elne a regretté la perte d’un « ami personnel », un « partenaire et un compagnon politique hors pair, dur négociateur, mais un vrai homme de gauche partisan de l’union ». Comme l’intégralité des personnalités politiques catalanes non socialistes, il a reconnu « nous n’étions pas d’accord sur tout », avant de souligner l’implication du défunt dans le « projet de réhabilitation de la Maternité d’Elne ». Il s’est également accordé sur le dernier combat de Christian Bourquin, livré « contre la fusion des régions ». Au nom du PCF et du Front de Gauche, le charismatique ancien premier magistrat a témoigné du « respect de la masse des adhérents » envers le disparu. Il conduira une délégation nourrie, ce vendredi 29 août, à la promenade de Millas, préalablement à la cérémonie de crémation du président de la Région Languedoc-Roussillon.

Déplacements ministériels en vue

Le dernier voyage de Christian Bourquin, prévu à 10h30, devrait comporter la présence de Marisol Touraine, ministre de la Santé, en vertu du statut de la secrétaire d’Etat au Handicap, Ségolène Neuville, rattachée à ses propres services. La conseillère générale des Pyrénées-Orientales, compagne de Christian Bourquin, n’avait jamais affiché ce rôle jusqu’au décès du président régional. Elle figure, aux côtés de la famille du défunt, sur les avis mortuaires diffusés dans la presse conventionnelle. La présence du président du Sénat, Jean-Pierre Bel, est également attendue, tout comme celle de l’ancien ministre Benoît Hamon. En revanche, l’agenda officiel du Premier ministre, Manuel Valls, ne comporte pas d’indication « Millas » pour ce vendredi 29 août.

Partager