Langue
La Clau
Frêche souhaite voir Bourquin présider le Languedoc-Roussillon en 2014
Langue

La campagne pour les élections régionales des 14 et 21 mars à peine abordée, le candidat divers gauche Georges Frêche, soutenu par le PS, évoque l’échéance d’après, prévue en 2014. Dans un entretien publié ce jeudi par les Journaux du Midi, le caractériel président, élu en 2004, avoue sans équivoque souhaiter passer la main à son ancien protégé Christian Bourquin, actuel président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales, qu’il considère « âme de la gauche dans les P.O., et j’espère, un jour, en Languedoc-Roussillon ». A 71 ans, l’actuel président de la Communauté d’Agglomération de Montpellier livre une déclaration ronflante, « J’estime que le tour des Catalans est venu », et dévoile une « amitié et réelle » envers M. Bourquin. Ce souhait de succession survient en réponse à une affirmation effectuée par M. Bourquin, sur son propre blog Internet, en novembre 2009. Le vice-président de la région Languedoc-Roussillon, ex-maire de Millas et ex-conseiller municipal de Perpignan, lançait alors « Ça serait amusant qu’il y ait un Catalan à la tête de la Région. Il y a eu un Lozérien, un Audois, un Gardois, un Héraultais. Il faut qu’il y ait un Catalan, ce serait normal ! ».

Partager