Langue

La simple révélation dont La Clau, sur la base des chiffres du ministère de l’Economie, faisait part le 25 mars, au sujet du franchissement historique de la barre des 30.000 chômeurs en Pays Catalan, est enfin assumée. A l’approche des manifestations traditionnelles du 1er mai, la mouvance politique « Les Verts – Europe Ecologie Pays Catalan (EE) », a réagi ce jeudi en indiquant que le territoire « compte plus de 30.500 demandeurs d’emplois ». Les représentantes de EE à Perpignan, Katia Mingo et Agnès Langevine souhaitaient aborder ainsi l’épineuse réforme de la retraite, que le gouvernement souhaite présenter en septembre à l’Assemblée Nationale. Pour cela, elles ont d’abord évoqué l’avant-retraite, car « moins de 30% des salarié-e-s disposent encore d’un travail à leur départ ». Pour sa part, Gérard Gironell, de la Fédération Syndicale Unitaire (FSU) des Pyrénées-Orientales, avouait ce mardi que le territoire « connaît une explosion du nombre de chômeurs sans précédent », avec « des conséquences dramatiques pour les salariés et leurs familles ». Une manifestation, qui partira ce samedi à 10h30 de la Place de Catalogne de Perpignan, sera complétée par 12 autres, à couleur CGT, notamment à Prades, Rivesaltes, Port-Vendres, ou encore Céret et Argelès.

Partager

Icona de pantalla completa