Langue
La Clau
Europe Ecologie et le PC défendent le maire des Angles, contre l’Etat
Langue

La lutte qui oppose le conseiller général et maire sans étiquette du village des Angles, Christian Blanc, à la préfecture des Pyrénées-Orientales, voit l’intervention de deux formations de gauche, communiqués ce mardi soir. En effet, l’exploitation de la forêt communale des Angles, ressource multiséculaire, en régie municipale, selon une délibération adoptée par la mairie en juin 2008, avait alors ému l’ancien préfet Hugues Bousiges, remplacé par Jean-François Delage. En continuité, ce dernier vient de relancer une action en justice à l’encontre de M. Blanc. La coalition verte Europe Ecologie, par la voix de sa tête de liste en Pays Catalan pour les élections régionales, Agnès Langevine, se félicite de la « détermination à faire de l’exploitation de la forêt communale un service public d’intérêt général et environnemental » et appelle la création d’une filière économique « qui pourrait représenter un quart du potentiel d’énergie renouvelable » du territoire. Pour sa part, le conseiller régional catalan Philippe Galano, élu communiste, soutient le « bien fondé » du conseil municipal des Angles et salue une « alternative aux logiques de la concurrence libre et non faussée ». Les deux formations politiques exhortent l’Etat, qui fait appel en justice après avoir été débouté par le Tribunal Administratif, à encourager et non plus à contrer la logique des Angles.

Partager