Langue
La Clau
Espagne : Podemos veut cesser de payer une partie de la dette de l’État
Langue

Le leader du nouveau parti Podemos Pablo Iglesias a présenté ce jeudi 27 novembre son programme économique. Il était accompagné de ses deux auteurs, les économistes Juan Torres et Vicenç Navarro, considérés comme proches du mouvement altermondialiste ATTAC. Le document intitulé « Un programme économique pour les personnes » détaille un véritable choc économique pour sortir de la crise. Parmi les mesures-phares du rapport, les deux économistes proposent de restructurer la dette espagnole et de cesser d’en payer une partie pour pouvoir augmenter la dépense publique, augmenter les salaires et les pensions, et créer un revenu minimum. Il veut aussi renforcer la banque publique, augmenter la progressivité de l’impôt et, plus étonnant, appliquer les 35 heures de travail par semaine. Déjà jugé comme très faible par le journal économique anglais « The Economist », le programme économique de Podemos risque d’être jugé comme peu crédible dans une économie ouverte et dans la zone Euro, surtout dans un pays à faible productivité . Pire, de nombreuses mesures annoncées sont déjà appliquées en France depuis plusieurs années et sont remises en cause, comme les 35 heures, aujourd’hui rejetées par la droite et par la gauche en France.

Partager

Icona de pantalla completa