Langue
La Clau
Enseignement: le Modem dénonce des choix « profondément injustes » en Cerdagne
Langue

Le Mouvement Démocrate des Pyrénées-Orientales, dernièrement bien seul, avec l’extrême gauche, à s’alarmer des problématiques propres au Pays Catalan, s’alerte sur l’Education. Ce mardi, son référent territorial dans les régions de Cerdagne et du Capcir, Laurent Leygue, s’est ému du sort réservé au Lycée d’Enseignement Professionnel « La Perle Cerdane », véritable institution située dans la commune d’Osséja. La rentrée 2010 a été l’occasion, pour le Rectorat de l’Académie de Montpellier, d’y supprimer deux postes d’enseignants en hôtellerie, et de geler un poste de direction. Par le voix de M. Leygue, le Modem juge « inadmissible » qu’une centaine d’élèves inscrits « normalement » en section hôtelière « n’aient pas cours dans les matières principales depuis la rentrée scolaire ». Selon la formation centriste, cette section, dont le fonctionnement s’avère satisfaisant, produit des résultats de qualité, reconnus par la direction de l’établissement en personne. La problématique soulevée par le parti de François Bayrou concerne aussi un frein mis par le Rectorat au recrutement d’élèves du secteur en classes de 3ème dites « DP6 », adaptées aux élèves en difficultés scolaires, auxquels est proposée une familiarisation concrète avec un métier. Pour le Modem, les menaces qui pèsent sur cette offre, proposée dans les collèges de Font-Romeu et Bourg-Madame, illustrent des choix « profondément injustes » concernant des « territoires très ruraux qui font les frais d’une stratégie purement comptable ». Le parti orange, qui agit consciemment sur les terres du député UMP François Calvet, met en cause la validité des Pôles d’Excellence Ruraux lancés le 11 mai par l’Etat, dont un concerne la Cerdagne.

Partager

Icona de pantalla completa