Langue
La Clau
En Catalogne du Sud, le parti souverainiste ERC est au bord de l’explosion
Langue

Esquerra Republicana de Catalunya (Gauche républicaine de Catalogne, ERC), le troisième parti de Catalogne du Sud, au pouvoir au sein du gouvernement catalan dans une coalition socialiste, communiste et verte, est menacé de scission suite à la publication, cette semaine, d’un article d’opinion de son dirigeant Joan Carretero, intitulé « Patriotisme et dignité ». En effet, dans les colonnes du journal Avui, M. Carretero, chef du courant « Reagrupament.cat », crédité de 35,6 % aux dernières élections internes, insinue la création d’un autre parti, pour lequel il a été rejoint hier par le courant « Reagrupament independentista », crédité de 8,1%. Le parti ERC, de gauche et souverainiste, pourrait exploser suite à son accession au pouvoir à la Generalitat de Catalunya, en 2003, en privilégiant la coalition au pouvoir quitte à sacrifier ses idéaux. Une quasi-moitié des militants ne le pardonnent pas et pourraient ainsi se retrouver au sein d’un nouveau parti ouvertement indépendantiste. L’ERC est connu à Perpignan par l’intervention en catalan du conseiller municipal Enric Vilanova, en 2008, en conseil municipal. On ignore si la fédération de Catalogne du Nord rejoindrait le nouveau parti ou resterait intégrée à l’ERC actuel.

Partager